Revue du Souvenir Vendéen n°272 – Novembre 2015

Dans son éditorial, Michel Chatry met en avant le rôle essentiel de la pédagogie de la guerre de Vendée par l’affiche, plus précisément par les nouvelles plaques que le Souvenir Vendéen propose désormais pour expliquer l’histoire des lieux auprès du grand public. Ces « plaques pédagogiques » dévoilées l’an dernier à La Tessoualle, La Coudre, Amailloux et Pitié, offrent ainsi une information plus complète sur nos monuments.

Le Comte de Grimoüard et Augustin Prate achèvent dans ce numéro de la Revue le récit de la mission périlleuse de Joseph de La Robrie en Angleterre. Si périlleuse qu’elle s’acheva par la mort tragique de l’émissaire de Charette sur la côte vendéenne…

Paul Liguine, dont on connaît l’intérêt pour les événements de la Virée de Galerne, propose ici la première partie d’une étude sur Hippolyte Putod (1755-1793), médecin de Fougères qui accueillit la marquise de Lescure et qui apporta son soutien aux Vendéens.

Patrick Garreau nous relate ensuite les circonstances dans lesquelles fut conclu le traité de paix de Saint-Florent-le-Vieil, signé entre Stofflet et les représentants de la République il y a 220 ans. Cet épisode, bien souvent délaissé par les historiens au profit du traité de la Jaunaye, méritait cette mise en lumière.

Fabian de Montjoye poursuit enfin sa « guerre d’un Paydret », au travers du journal d’un contemporain dont l’auteur aurait saisi la plume… et avec quel talent ! Nous voici replongés à l’époque où les Mayençais ravageaient le Pays de Retz, en septembre – octobre 1793…

La Chronique du Souvenir Vendéen présente le compte rendu de notre journée à Amailloux et à La Chapelle-Saint-Laurent, le samedi 3 octobre 2015 ; le dîner-conférence de la Section Ile-de-France, sur le thème de René Bazin et la Vendée (16 octobre 2015) ; et l’animation proposée par Charles Coyac à Gétigné, autour de notre exposition mobile (4 novembre 2015).

Les Échos du Souvenir Vendéen évoquent des événements auxquels le Souvenir Vendéen a pu être associé : une conférence à Vouvant sur le génocide vendéen (7 août 2015) ; une manifestation sur Huché et les Colonnes infernales à Chaillé-sous-les-Ormeaux et Saint-Florent-des-Bois (10 octobre 2015) ; la Journée du Livre de Saint-Verge (11 octobre 2015) ; sans oublier la présentation du film d’Éric Dick, C’était une fois dans l’Ouest.

La rubrique Chercheurs et Curieux nous fait découvrir l’histoire de Gabriel Julien de Lisle, capitaine dans l’armée vendéenne ; celle d’une pièce de théâtre, La nuit rouge ; celle du « Bois des Bleus » en Touvois ; et la relation entre Jean-Nicolas Stofflet et son biographe, Edmond Stofflet.

La Bibliographie recense six nouvelles publications :

  • Vendée 1794, Rwanda 1994, deux génocides qui se ressemblent, par Bernard Chupin
  • Les colonnes infernales, violences et guerre civile en Vendée militaire (1794-1795), par Anne Rolland-Boulestreau
  • Haxo, 1774-1838, successeur de Vauban, par Yannick Guillou
  • La Tessoualle et les Guerres de Vendée, par l’association « La Tessoualle, histoire, Histoire »
  • Fréligné, par Daniel Garriou
  • Le Château Colbert à Maulévrier, par Guy Massin-Le Goff

Revue du Souvenir Vendéen, n°272, novembre 2015, 72 pages, 8 €

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *