2019 – Noirmoutier-en-l’Ile – Plaque pédagogique « Noirmoutier, un Colisée vendéen en 1794 »

Plaque inaugurée à l’entrée de la jetée Jacobsen, près de la Chapelle des Martyrs, à la journée de printemps du Souvenir Vendéen, le samedi 22 juin 2019

Sur ordre des représentants en mission qui accompagnaient l’armée républicaine, ici même, au lieu-dit « la Vache », furent fusillés à partir du 4 janvier 1794 près d’un millier de Vendéens faits prisonniers suite à la reprise de l’île de Noirmoutier.
Ces fusillades firent suite au massacre de Barbâtre le 3 janvier. Piet, un officier républicain, déclare : « des réactions sanguinaires déshonorèrent la république. Tous les hommes de Barbâtre furent indistinctement mis à mort : 1 500 victimes et 81 maisons rasées ».
Les exécutions se poursuivirent durant l’année 1794. Le dernier massacre fut perpétré le 3 août dans les landes de la Claire, au nord de l’île. Au chant du Magnificat, 22 personnes dont 13 femmes furent fusillées, et leurs corps jetés dans une fosse et achevés à coups de pelle et de crosses. Une croix commémore ce massacre.
De janvier à août 1794, ce sont au total plus de 2 000 personnes qui périrent sur l’île de Noirmoutier.
Une chapelle dédiée à Notre-Dame de Pitié est érigée en 1950 par l’abbé Joseph Raimond, en contrebas de la chaussée Jacobsen, sur ce lieu-dit « la Vache ». Communément appelée « Chapelle des Martyrs », ce lieu de prière et de recueillement célèbre le souvenir et témoigne de l’esprit héroïque des Vendéens restés fidèles à la défense de la liberté religieuse et de la liberté de conscience.

Autres informations

Date commémoration Revue du S. V. n° Type de Monument Commune
22 juin 2019 Noirmoutier-en-l'Ile

Carte et accès

Itinéraires
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.