La nouvelle Croix des Malheurs érigée à Vallet

Principal lieu de mémoire des Guerres de Vendée à Vallet, au cœur du Vignoble nantais, la Croix des Malheurs avait bien triste mine lorsque nous y sommes passés le 16 juin 2018. Grâce aux travaux menés par S.O.S. Calvaires, avec notre soutien financier, le monument a entièrement été reconstruit, bien plus haut et plus solide que le précédent. 

Photos de groupes avec l’équipe de S.O.S. Calvaires (à gauche), Jehan de Malestroit et Gérard Biteau (à droite)

Le Souvenir Vendéen avait inauguré une plaque sur cette croix le 13 mai 2006. Le texte complet indiquait ceci : Cette « Croix des Malheurs » fut érigée à la mémoire de 70 combattants blancs et bleus tombés au pré voisin des « Culottes rouges » en 1793. Souvenir Vendéen. Mai 2006. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec | Laisser un commentaire

27 février 2019 : 225e anniversaire du Grand Massacre de La Gaubretière

Après la maison Sainte-Sophie en 2015, la Louatière en 2016, la croix des religieuses en 2017 et le cimetière en 2018, la prochaine commémoration du Grand Massacre de La Gaubretière aura lieu au monument du Drillais, le mercredi 27 février 2019, à 17h30.

La Gaubretière ne manque pas de lieux de mémoire des Guerres de Vendée, au point que la commémoration organisée chaque 27 février par le Souvenir Vendéen et l’association La Gaubretière Terre d’Histoire peut se tenir tous les ans dans un endroit différent, mis en valeur à cette occasion.

Pour ce 225e anniversaire du Grand Massacre du 27 février 1794, c’est le monument du Drillais qui a été retenu. Situé sur la route de La Gaubretière à Bazoges-en-Paillers, cet obélisque de granit fut érigé en 1912 près du « Champ du Massacre », en mémoire des victimes de la colonne infernale de Huché. Continuer la lecture

Publié dans Vie de l'Association | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

L’identité vendéenne définie par l’histoire avec Franck Ferrand

Le département de la Vendée s’est lancé dans une prospective à l’horizon 2040, démarche pour laquelle il organise conférences, débats et consultations auprès de la population. Pour la première de ces réunions, consacrée à l’identité vendéenne, il a convié Franck Ferrand jeudi dernier, à La Roche-sur-Yon. 

Franck Ferrand n’a pas hésité une seconde à porter le pin’s du Souvenir Vendéen. Merci à lui d’avoir parlé avec talent des héros de la Vendée militaire en retraçant l’épopée de 1793 ! (photo Xavier de Moulins)

L’amphithéâtre de l’Icam était comble pour écouter Franck Ferrand brosser à grands traits le tableau des événements marquants et de quelques hautes figures de l’histoire vendéenne, tableau en bonne partie couvert par l’épopée de 1793. Il en a dégagé des caractères constants, comme l’esprit d’indépendance, le sens du collectif, l’instinct de résistance, la fidélité, l’inclination au pardon et la résilience face aux malheurs dans lesquels d’autres se seraient enfermés. Voilà pour le passé, si cher à Franck Ferrand. Qu’en sera-t-il de l’avenir, alors que l’Insee nous annonce de profonds bouleversements démographiques ? C’était l’objet des échanges avec le public qui ont suivi l’intervention de Franck Ferrand.  Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec | Laisser un commentaire

24 février 2019, cérémonie en mémoire des Martyrs des Lucs

Afin de marquer le 225e anniversaire du Grand Massacre des Lucs-sur-Boulogne (28 février et 1er mars 1794) et d’honorer la mémoire des 564 victimes, dont 110 enfants de moins de 8 ans, le Souvenir Vendéen organise un moment de recueillement avec dépôt de gerbes.

Recueillement devant l’autel de la chapelle du Petit-Luc, en mémoire des Martyrs de 1794

Cette cérémonie aura lieu le dimanche 24 février 2019, à 17h30, à la chapelle Notre-Dame du Petit-Luc, aux Lucs-sur-Boulogne (Vendée), en présence de :

  • Alain Lebœuf, vice-président du Conseil départemental
  • Mireille Hermoüet, conseillère départementale
  • Roger Gaborieau, maire des Lucs-sur-Boulogne
  • l’abbé Pierre Chatry, curé d’Aizenay
  • ainsi que Patrice Martineau, qui nous accompagnera en musique.

Vous êtes invités à vous associer soit spirituellement, soit par votre présence à cette petite cérémonie.

En prélude à cette commémoration, et pour ceux qui seraient intéressés, une conférence sera donnée par Anne Bernet au Logis de la Chabotterie, ce même dimanche 24 février 2019, à 15h00, sur le thème « Charette : le Pacificateur ? » (sur réservation au 02.51.42.81.00).

Publié dans Vie de l'Association | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Un escape game au Logis de la Chabotterie

Avec la réouverture du Logis de la Chabotterie aujourd’hui, une nouvelle activité est proposée aux visiteurs : un escape game, qui leur propose de partir en quête le trésor du général Charette.

« L’action se passe quelques jours après l’annonce de l’exécution du général Charette (29 mars 1796). Les joueurs apprennent par l’intermédiaire de Grégoire, garde républicain qui les accueille au début du jeu, que Charette a laissé quelque chose à leur attention dans les écuries où il a été enfermé seul quelques heures. Ils sont alors invités à entrer dans cette pièce pour résoudre les énigmes et y découvrir cet ultime secret » (Le Journal du Pays yonnais). Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

3 février 2019 : Messe en mémoire des Martyrs d’Avrillé

Comme chaque année, le premier dimanche de février, une messe sera célébrée dimanche prochain en la chapelle Saint-Louis des Martyrs d’Avrillé, près d’Angers, à la mémoire des milliers de victimes exécutées en ces lieux sous la Terreur. 

Scène des fusillades d’Avrillé au début de l’année 1794 (vitrail de la chapelle du Champ des Martyrs d’Avrillé)

Du 12 janvier au 16 avril 1794, entre deux et trois mille personnes, dont un grand nombre de femmes, la plupart originaires des Mauges, ont été fusillées à Avrillé, aux portes d’Angers, dans l’enclos de l’ancien prieuré de la Haie-aux-Bonshommes. Parmi ces victimes exécutées en haine de la foi, 99 ont été béatifiées par le Pape Jean-Paul II le 19 février 1984 : 7 prêtres, 6 religieuses et 86 laïcs. La plus jeune avait 23 ans, la plus âgée 73 ans. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Vidéo de la réunion de la Section de Paris-Ile-de-France à Picpus

Plusieurs membres de la Troupe des Cœurs de Chouans étaient présents samedi à la réunion de la Section de Paris-Ile-de-France à Picpus. Nous leur devons cette vidéo souvenir : 

 

Publié dans Vie de l'Association | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Vœux du Président du Souvenir Vendéen

Olivier du Boucheron à la cérémonie au cimetière de Picpus, à Paris, le 12 janvier 2019 (photo Franck Camus)

Le souvenir que je garderai de cette année qui s’achève est celui d’amitiés simples mais partagées et profondes. Cette mémoire rebondit entre les images des cérémonies où le recueillement est synonyme de respect collectif pour le poids de l’histoire, les images des repas pris en commun lors des sorties où le temps est toujours trop compté, les images des rencontres avec les responsables religieux ou municipaux dont nous sollicitons l’écoute attentive pour nos projets, les images des bénévoles – souvent les mêmes – qui donnent tant pour la bonne marche de notre association, etc.

Je formule le vœu que l’année qui s’ouvre apporte à chacun d’entre vous la satisfaction de ses souhaits, du bonheur, des joies et si nécessaire du courage dans les épreuves. Le Souvenir Vendéen poursuivra son action avec calme et certitude dans cet esprit de résilience qui caractérise si bien les Vendéens.

Olivier du Boucheron
Président du Souvenir Vendéen

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La croix du Souvenir Vendéen en forêt de Princé

Principal massif forestier du Pays de Retz, Princé servit de refuge pour les habitants des paroisses voisines pendant les Guerres de Vendée, comme nous l’avons vu ici. Ce fut aussi un ossuaire, tant les soldats républicains y ont massacré de ces malheureux au plus fort de la Terreur. Une croix fut érigée par le Souvenir Vendéen en 1962, à la mémoire des quelque 2.000 personnes qui périrent ainsi dans cette forêt.

La croix du Souvenir Vendéen en forêt de Princé

La journée au cours de laquelle cette belle croix de granit fut inaugurée eut lieu le dimanche 29 avril 1962. Les organisateurs regrettèrent que le nombre de participants fût moindre que pour d’autres manifestations ailleurs en Vendée, alors que le Pays de Retz a tant contribué à l’insurrection de 1793.

« En dépit de cette pénible indifférence – un adversaire avec lequel nous avons souvent à nous mesurer – c’est pourtant une belle assistance qui, en cette claire matinée un peu “frisquette” de printemps, se trouve groupée au carrefour forestier de Pierre-Levée (1), devant notre belle croix de granit (…) Sur le large socle, cette inscription précisant l’objet de ce Mémorial : À la mémoire des quelque 2.000 personnes, la plupart anonymes, des paroisses avoisinantes, massacrées en cette forêt de Princé en haine de la foi – 1793-1796. » (2)

L’inscription sur le socle de la croix

Continuer la lecture

Publié dans Vie de l'Association | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le calvaire de Buzon, souvenir d’un massacre de 1794 dans le Pays de Retz

Un îlot située en bordure des marais de l’Acheneau, non loin du village de Buzon, a servi de refuge aux habitants des environs quand les soldats républicains faisaient la chasse aux insurgés du Pays de Retz. L’endroit fut toutefois découvert par les Bleus qui y perpétrèrent un massacre de 400 personnes, le 12 février 1794, comme l’indique une plaque du Souvenir Vendéen placée sur un vieux calvaire.

Le calvaire de Buzon (commune de Rouans, en Loire-Atlantique) vu en direction du marais

Ce monument séculaire, détruit en 1794, fut relevé au XIXe siècle, mais tomba peu à peu dans l’oubli, ce que mentionne l’une des deux plaques posées à sa base. Il fut alors restauré en 1975 par Serge Paillard, et mis à l’honneur à l’occasion d’une grande journée du Souvenir Vendéen le dimanche 28 mai 1978. Ce jour-là fut dévoilée une seconde plaque portant l’inscription suivante : « À la mémoire des quatre cents vieillards, femmes et enfants massacrés sur l’île voisine le 12 février 1794, en haine de la Foi, Souvenir Vendéen (mai 1978) ». 

La plaque du Souvenir Vendéen sur la calvaire de Buzon

Continuer la lecture

Publié dans Vie de l'Association | Marqué avec , , | Laisser un commentaire