Madame de La Bouëre accueillie au Musée de Cholet

La cérémonie de remise au Musée d’Art et d’Histoire de Cholet du portrait de la comtesse de La Bouëre, donné au Souvenir Vendéen par M. Antoine du Boÿs et restauré depuis par nos soins, s’est tenue vendredi soir devant une assistance nombreuse. 

Le discours d’Éric Morin, conservateur des Musées de Cholet

Le tableau peint en 1836 par Cadeau est à présent exposé en bonne place dans son cadre doré à la sortie de l’espace dédié aux Guerres de Vendée. Devant une soixantaine de participants à cette cérémonie, M. Éric Morin, conservateur des Musées de Cholet, a pris la parole pour remercier le Souvenir Vendéen et les donateurs, représentés par M. Antoine du Boÿs, qui a prononcé quelques mots sur la famille, et sa sœur, Madame la comtesse de Montéty.

M. Michel Chatry, président de l’association, a retracé la longue histoire de Madame de La Bouëre, qui vécut presque centenaire, avant que M. Gilles Bourdouleix tire les conclusions de cette réunion chargée d’histoire.  Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Un commentaire

La comtesse de La Bouëre va entrer au Musée de Cholet

Le Souvenir Vendéen va mettre en dépôt au Musée d’Art et d’Histoire de Cholet un tableau représentant la comtesse de La Bouëre (1770-1867). C’est un des rares portraits de la mémorialiste des Guerres de Vendée. Michel Chatry, président de l’association, en a raconté l’histoire dans les colonnes du Courrier de l’Ouest

La comtesse Antoinette-Charlotte de La Bouëre est plus célèbre pour ses écrits que son visage. Il existe seulement trois portraits connus de celle qui est l’une des plus importantes mémorialistes des Guerres de Vendée avec la marquise de La Rochejaquelein (lire ci-dessous). Des liens d’amitié unissent les deux femmes, la marquise donnant même du « chère camarade » à la comtesse. Ce qui dans le milieu aristocratique équivaut à un adoubement.

En 2015, un descendant de la 6e génération d’Antoinelle-Charlotte de La Bouëre fait don au Souvenir Vendéen d’un portrait de son illustre aïeule, mariée à un noble officier qui possédait le château de la Bouëre à Jallais. Il s’agit d’une huile sur toile de 73 x 60,5 cm datant de 1836 et estimée à 2 500 €. Ce tableau a été présenté lors de la journée d’assemblée générale du Souvenir Vendéen à Jallais et La Poitevinière, le 20 février 2016 (Revue du Souvenir Vendéen n°274, printemps 2016, pp. 26-36). Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

17 septembre 2017 : le Souvenir Vendéen au logis de Barroux

Situé près d’Airvault (Deux-Sèvres), le logis de Barroux sera ouvert pour les Journées du Patrimoine le dimanche 17 septembre 2017. Des visites guidées de l’extérieur de la bâtisse et de ses dépendances auront à chaque heure pleine, de 14h à 18h. L’exposition du Souvenir Vendéen y sera déployée tout l’après-midi.

Le logis de Barroux, près d’Airvault, sur la route de Faye-l’Abbesse

La famille de Rangot, dans laquelle le logis de Barroux passa au début du XVIIe siècle, a laissé son nom dans les annales des Guerres de Vendée. On se souvient de Charles de Rangot exécuté avec sa femme et son fils à Saumur en 1794 ; de Gabriel de Rangot (1751-1812) dont l’épouse, Marie Pélagie Le Bault de La Touche, fut massacrée par les Bleus à La Gaubretière le 27 février 1794 ; de leur fils Alexandre de Rangot (1799-1864), maire de La Gaubretière ; ou encore Marie Françoise de Rangot qui racheta le logis de Barroux, propriété de son frère Jean-Baptiste vendue comme biens d’émigré.

Le Souvenir Vendéen a rendu hommage à cette famille dévouée à la cause vendéenne à l’occasion de sa journée de printemps du 18 juin 2011.  Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

« Vents rebelles », une fresque musicale sur les Guerres de Vendée

Le compositeur Gérard Legoupil a découvert les Guerres de Vendée dans les Mauges, où il s’est établi il y a dix ans. Il s’est inspiré de ses lectures et de ses rencontres pour créer une œuvre musicale originale intitulée Vents rebelles, qu’il interprétera le 18 novembre 2017 au Fuilet.

Gérard Legoupil, créateur de Vents rebelles et Requiem pour un Conquérant

Gérard Legoupil nous explique le sens de sa création : « Quand j’ai quitté la Normandie (il est né à Cherbourg et a enseigné la musique à Bayeux) pour m’installer dans les Mauges il y a dix ans, je ne connaissais que peu de chose sur les Guerres de Vendée, seulement quelques lignes dans les livres scolaires. J’ai découvert cette histoire à travers des lectures, des rencontres et aussi grâce aux nombreux éléments de patrimoine bâti qui en témoignent encore aujourd’hui. J’ai ainsi appris que dans mon petit village de La Boissière, les Colonnes infernales étaient passées début 1794, massacrant des dizaines de personnes, semant la tristesse et la désolation. J’ai voulu en faire une musique à programme. » Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le château de la Baronnière, un site animé et toujours vivant

Notre nouvel administrateur Olivier du Boucheron et son épouse Anne ont eu droit à une pleine page dans le Courrier de l’Ouest pour présenter leur formidable travail de restauration et d’entretien du domaine de la Baronnière, qui a appartenu au général vendéen Bonchamps. 

Rappelons que nous aurons le plaisir de leur rendre visite à la dernière étape de notre journée d’automne, le samedi 30 septembre 2017. Pour les détails du programme, cliquez sur ce lienContinuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , | Laisser un commentaire

« Nous sommes ici devant la plus grande nécropole de prêtres au monde ! »

Ce vendredi 25 août, nos administrateurs Jean-Claude Desmars et Jean-Pierre Rambaud ont participé au pèlerinage du annuel organisé par le diocèse de La Rochelle et Saintes à l’île Madame.

Le pèlerinage sur la Passe-aux-Bœufs (photo Thaddée Grzesiak extraite du site du diocèse de La Rochelle et Saintes)

Depuis 1910, ce pèlerinage fait mémoire des 829 prêtres déportés à Rochefort en 1794 : seulement 228 survivront à leur détention, 601 sont morts en Charente-Maritime et sont enterrés dans les vases de l’île d’Aix et de l’embouchure de la Charente, mais aussi sur l’île Madame, ce qui a fait dire à un cardinal en visite : « Nous sommes ici devant la plus grande nécropole de prêtres au monde ! » Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Les reliques de la cathédrale du Mans sauvées par un prêtre vendéen en 1793

Responsable de la Section La Flèche-Le Mans du Souvenir Vendéen, notre administrateur Henri Baguenier Desormeaux est très attaché au retour des reliques de la cathédrale du Mans, qu’un prêtre vendéen a sauvé du vandalisme révolutionnaire lors de la Virée de Galerne. 

Les reliques de la Vraie Croix du Mans (à gauche) et l’un des deux reliquaires réalisés vers 1840 pour recueillir les ossements sauvés par l’abbé Barbot (photo ND)

Henri Baguenier Desormeaux l’a rappelé dans un commentaire qu’il a publié hier sur le site :

« Une ostension des reliques de la cathédrale du Mans sera-t-elle possible ? En effet ces importantes et nombreuses reliques furent confiées à l’abbé Barbot, vicaire de Champtoceaux, entraîné dans la Virée de Galerne. Il accompagnait l’Armée Catholique et Royale dans cette folle épopée. On les lui remit vers les 11, 12 ou 13 décembre 1793 sans doute, lors du passage et du massacre des Vendéens au Mans pendant qu’il priait dans cette cathédrale. Il les cacha dans sa large ceinture après qu’elles furent sorties de leurs reliquaires. Elles furent ainsi translatées à Champtoceaux en Anjou, car ce bon prêtre fut un des rares survivants qui réussit à retraverser la Loire pour regagner sa contrée d’origine. Les reliques existent toujours… » Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le cardinal Sarah honore les Vendéens pour les 700 du diocèse de Luçon

Le cardinal Robert Sarah préside les cérémonies organisées pour fêter les 700 ans du diocèse de Luçon. À la veille de la messe qu’il a célébrée hier à la cathédrale, il s’est recueilli sur le tombeau du Père de Montfort à Saint-Laurent-sur-Sèvre et a rendu un hommage poignant aux Vendéens dans une homélie prononcée au Puy du Fou. 

Le cardinal Robert Sarah célèbre dans la cathédrale les 700 ans du diocèse de Luçon (à gauche) et se recueille sur le tombeau de saint Louis-Marie Grignion de Montfort (à droite).

700 ans après la création par le pape Jean XXII des évêchés de Luçon et Maillezais, soustraits du trop vaste diocèse de Poitiers le 13 août 1317, le cardinal Robert Sarah a célébré hier en la cathédrale de Luçon une messe d’ouverture des cérémonies de ce jubilé. À cette occasion, il a rappelé le sacrifice de ceux qui se sont soulevés en 1793 en défense de leur foi et appelé à « faire mémoire de la bonté que Dieu a manifesté en appelant le peuple vendéen à le connaître, l’aimer et le servir jusqu’au martyre, jusqu’à l’effusion de sang ».

Le cardinal Sarah renouvelait ainsi le magnifique hommage qu’il a rendu aux Vendéens lors de sa visite au Puy du Fou samedi dernier. Voici le texte de son homélie : Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Rencontre révolutionnaire en Nouvelle-France

Notre administrateur Alain Gérard nous envoie ce clin d’œil d’Acadie : une photo prise à Edmundston, deuxième ville francophone du Nouveau-Brunswick (Canada), où un carrefour provoque une curieuse rencontre entre « Carrier » et « Hébert ». Si ces appellations n’ont, localement, aucune connotation révolutionnaire, elles ne pouvaient échapper au regard aiguisé de notre historien… 

Rappelons que Jean-Baptiste Carrier (1756-1794) fut un révolutionnaire, membre de la Convention, envoyé en mission dans l’Ouest en particulier à Nantes fin 1793-début 1794. Son nom reste attaché à la Terreur qu’il fit régner dans cette ville, aux exécutions de masse (fusillades, noyades en Loire) qui firent des milliers de victimes.

Jacques René Hébert (1757-1794) fut l’un des grands agitateurs de la Révolution avec son journal Le Père Duchesne. Ce partisan virulent des mesures extrêmes donna son nom d’« Hébertistes » à la faction révolutionnaire la plus radicale. 

 

Publié dans Actualités | 2 commentaires

Vandalisme sur le champ de bataille de Cholet

L’Office de Tourisme du Choletais proposait hier une visite guidée autour de la bataille de Cholet (17 octobre 1793). Les participants ont eu la désagréable surprise de découvrir que la grande table d’orientation a été en partie détruite.

Pierre Gréau (à gauche) devant la table d’orientation dévastée par le feu (photo Guy Jacob)

Menée Jacky Hudon, responsable de la S.L.A., avec des interventions de notre vice-président Pierre Gréau, cette visite est passée par le logis de la Treille, par la croix du Souvenir Vendéen inaugurée pour le 200e anniversaire de la bataille de Cholet, et par le parc aménagé sur la colline au nord de la ville, d’où l’on domine le théâtre des combats.

Malheureusement, la grande table d’orientation qui localise les forces en présence depuis la Treille jusqu’au Bois-Grolleau a été vandalisée et partiellement détruite par le feu, ce qui a profondément choqué les personnes présentes.  Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , | Laisser un commentaire