La tombe de Bruc de Livernière entièrement restaurée

Principale réalisation de notre prochaine journée de printemps, le 16 juin 2018, la restauration de la tombe de la famille de Bruc est achevée. C’est ici, au beau milieu du cimetière de La Chapelle-Heulin, que repose Pierre-Marie-Michel de Bruc de Livernière, l’un des chefs de la division du Loroux.

La tombe de Bruc de Livernière, avant et après restauration

Cadet des frères de Bruc, généralement cités indistinctement par les historiens, Pierre-Marie-Michel de Bruc de Livernière apparaît dès les débuts de la Révolution, à l’affaire de Nancy où il fut blessé. De retour d’émigration, il prit part au soulèvement vendéen de 1793 au sein de la division du Loroux, commandée par Lyrot de La Patouillère. 

Rescapé de la campagne d’outre-Loire, il rallia l’armée de Stofflet et la quitta à la fin de l’année 1794 à la suite d’un désaccord sur l’émission de papier-monnaie par le chef angevin. De Bruc passa alors dans le camp de Charette et signa le traité de la Jaunaye que son frère aîné avait négocié. 

Il reprit les armes à l’été 1795, comme son général, prit part à plusieurs combats, comme à l’affaire de Saint-Cyr, mais parvint à échapper à la mort. Sa carrière militaire, parfois marquée d’épisodes sombres, et sa vie de famille seront racontées par Vincent Doré dans un article à paraître dans le prochain numéro de la Revue (n°283). 

Nous en reparlerons bientôt en découvrant cet imposant monument funéraire entièrement restauré par le Souvenir Vendéen, le samedi 16 juin 2018. Le programme de la journée de printemps est disponible ici.

Téléchargez ici :

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La tombe de Bruc de Livernière entièrement restaurée

  1. coyac dit :

    Bravo aux réalisateurs de cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *