Au sommaire du numéro de printemps de la Revue du Souvenir Vendéen

Le n°282 de la Revue du Souvenir Vendéen est chez l’imprimeur depuis hier. Le temps de faire tourner les rotatives et les envois pourront partir la semaine prochaine.Encore quelques jours de patience, la Revue sera livrée aux adhérents à partir du 28 avril…

Ce numéro de printemps fait la part belle à la jeunesse de Vendée avec, en couverture, une héroïne qui n’avait que dix-sept ans lorsqu’elle fit la Virée de Galerne. « Elle avait l’air de n’avoir que douze ans, nous rapporte la marquise de La Rochejaquelein, ajoutant qu’elle avait beaucoup de courage, d’esprit, mais l’étourderie de son âge… » Combien d’exemples similaires se sont signalés au cours du soulèvement de 1793 ! Jean Lagniau, qui nous a quittés il y a quinze ans, leur a rendu un vibrant hommage dans un article, La guerre de Vendée, guerre de jeunes, publié après l’éditorial de notre nouveau président, Olivier du Boucheron.

Deux articles ouverts dans le précédent numéro de la Revue se prolongent dans celui-ci : l’étude du Docteur Rouillard sur la campagne en Vendée de Michel Bastien, ce jeune Lorrain engagé dans l’armée de Mayence, dont l’histoire a été publiée par Erckmann-Chatrian ; et la suite des recherches de Jean Rigaudeau sur Les fusillés de Chinon, dont la liste des 130 prisonniers vendéens conduits à Saumur s’étend ici du 20 au 25 octobre 1793.

Le dernier article nous ramène à la jeunesse d’un Vendéen, Pierre Thibaudeau, qui a eu la chance de participer à la journée de Charette à Fonteclose, le 4 septembre 1938. Il n’avait que six ans, mais il en a gardé des souvenirs qu’il a eu la gentillesse de nous faire partager.

La Chronique et les Échos présentent ensuite les manifestations du début de cette année déjà bien chargé en événements, entre notre journée d’assemblée générale à Saint-Amand-sur-Sèvre et Mauléon, et les trois cérémonies d’hommage aux victimes des Colonnes infernales, aux Lucs-sur-Boulogne, à La Gaubretière et à Yzernay.

Sans oublier la rubrique Chercheurs et Curieux, toujours aussi appréciée par les fins connaisseurs de l’histoire vendéenne, et la Bibliographie qui nous propose deux nouvelles biographies, la première sur Scépeaux, le général chouan oublié, la seconde sur Delaage, un officier républicain angevin qui s’illustra tristement dans les guerres de l’Ouest.

Revue du Souvenir Vendéen n°282 (Printemps 2018), 76 pages, tout en couleur 

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *