10 décembre 2017 : Marche pour les victimes du Mans

Pour sa deuxième année, le « Comité du 13 décembre » se prépare à commémorer les Massacres du Mans près du site des combats de 1793. Le programme, qui se déroulera le dimanche 10 décembre 2017, inclut bien évidemment la traditionnelle marche jusqu’aux Jacobins, à l’endroit où furent mis au jour plusieurs charniers de victimes vendéennes. 

Le « Comité du 13 décembre » s’est mis en place l’an dernier pour commémorer le passage des Vendéens au Mans du 10 au 13 décembre 1793. Cet épisode tragique de la Virée de Galerne a ressurgi dans l’actualité à la suite des fouilles réalisées en 2009 dans le Quinconce des Jacobins, d’où l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) a exhumé les restes de 154 personnes décédées de mort violente lors de l’assaut des républicains sur la ville.

Ce Comité vise à remémorer, ou plutôt à faire découvrir au plus grand nombre, cette campagne militaire liée aux soulèvements de l’Ouest pendant la Révolution française. Il se veut apolitique et souhaite réunir dans un esprit convivial et familial les passionnés et les curieux de cette histoire. Plusieurs associations y prennent part, notamment la Section La Flèche-Le Mans du Souvenir Vendéen, le Souvenir de la Chouannerie du Maine et la Troupe des Cœurs de Chouans.

Le programme du dimanche 10 décembre 2017

La commémoration commencera à 10h00 par une messe en l’église Saint-Benoît(où se trouve l’une des deux plaques rappelant le drame de décembre 1793), suivie à 11h30 par une marche à travers les rues du Vieux Mans jusqu’aux Jacobins près du Théâtre, puis à la Chambre de Commerce, place de la République. La grande salle du premier étage de ce bâtiment offre une vue idéale sur le site des combats. Le Souvenir Vendéen y déploiera son exposition mobile comme l’an dernier.

Après le déjeuner tiré du sac, une conférence sera proposée à 15h00. Jean-Yves Bouchaud y racontera l’histoire de ses aïeux et leur engagement dans le soulèvement de 1793 à travers son livre Mémoires de guerre d’un paysan vendéen.

Le verre de l’amitié sera servi vers 17h30. Les participants pourront également rencontrer d’autres auteurs présents, comme Pascal Caillaud de la Troupe des Cœurs de Chouans, pour son livre Et la Vendée se leva pour vaincre ou mourir… et Tanneguy Lehideux qui vient de publier la première biographie de Scépeaux, le général chouan oublié

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *