La Revue du Souvenir Vendéen n°279 est parue

Sorti des presses la semaine dernière, le nouveau numéro de la Revue du Souvenir Vendéen met à l’honneur le Pays de Retz dans deux articles : le premier de Fernand Raveleau sur le massacre de Notre-Dame la Blanche ; le second, de Daniel Garriou, sur une figure majeure de la Révolution à Machecoul. Les lecteurs y trouveront également nombre d’événements animés cette année par l’association.

L’éditorial de Michel Chatry, intitulé Pour une mémoire vivante, insiste sur le devoir de mémoire et les efforts que le Souvenir Vendéen déploie depuis 85 ans pour signaler, par près de 200 plaques et monuments, les lieux de batailles de nos héros, les victimes des combats et les martyrs de la persécution antireligieuse.

Dans le premier article, notre adhérent et correspondant local, Fernand Raveleau, a mené l’enquête sur le massacre de Notre-Dame la Blanche qui marqua l’histoire de Saint-Jean-de-Corcoué sous la Révolution. À la lecture des récits qui nous sont parvenus, dans les écrits ou dans la tradition orale – en particulier le témoignage inédit transmis par la grand-mère de l’auteur – on mesure la difficulté à établir la vérité sur ce drame.

Pour le deuxième article, notre adhérent Daniel Garriou a consacré d’importantes recherches à Étienne Gaschignard, personnage représentatif de la société machecoulaise à la fin du XVIIIe siècle, très engagé dans les bouleversements de la Révolution et victime des massacres qui ont entaché les premiers jours de l’insurrection dans le Pays de Retz. Il en a conçu une conférence dont il nous a paru intéressant de livrer le texte, à la fois pour l’intérêt que portent les historiens sur les événements qui ont marqué Machecoul en mars-avril 1793, mais aussi pour le tableau que l’auteur a brossé sur l’esprit des provinces pendant les dernières années de l’Ancien régime. Nous publions ici la première des deux parties de l’article, qui couvre la jeunesse de Gaschignard, sa formation intellectuelle et politique, et sa participation aux événements de 1789.

Dans le troisième article, Nicolas Delahaye raconte le périple des reliques de la cathédrale du Mans, sauvées par un prêtre vendéen en 1793. En cherchant les reliques de sainte Madeleine pour la fête patronale de sa paroisse de Champtoceaux (Maine-et-Loire), Jean-Yves Bouchaud a eu la surprise de retrouver au fond d’une armoire de la sacristie, oubliés sous un vieux drap, deux reliquaires de bois peints en rouge et or, et un troisième formé d’une croix en métal doré, en parfait état. À l’intérieur, les noms d’anciens évêques du Mans témoignent de l’incroyable épopée de ces saints ossements en pleine Virée de Galerne…

La Chronique du Souvenir Vendéen rend compte des nombreux événements du printemps : les hommages aux victimes des Colonnes infernales, aux Lucs-sur-Boulogne, à La Gaubretière et en forêt de Vezins ; La réunion des correspondants cantonaux et la commémoration de la capture de Charette à la Chabotterie (25 mars 2017) ; la prière pour les victimes de la virée de Galerne à La Flèche (2 avril 2017) ; le rassemblement annuel à la Croix de Charette à Nantes (8 avril 2017) ; et la journée de printemps sur les terres de l’Armée du Centre (10 juin 2017). Les prochains événements sont également annoncés, notamment la commémoration des Massacres du Mans (10 décembre 2017) et la journée d’assemblée générale à Saint-Amand-sur-Sèvre et Mauléon (17 février 2018).

Les Échos du Souvenir Vendéen reviennent sur tous les salons auxquels l’association a participé (Vertou, Saint-Gervais, Montaigu et La Mothe-Achard) ; sur les deux conférences consacrées aux Guerres de Vendée à Cholet et sur la 23e journée historique de Legé.

La rubrique Chercheurs et Curieux répond à la question sur Joseph Robin, auteur du livre Le Roi de la Vendée François-Athanase Charette Lieutenant-Général de l’Armée royale (1763-1796), question dans laquelle apparaît l’historien Jacques Crétineau-Joly. L’itinéraire détaillé de Napoléon en Vendée, en août 1808, nous éclaire sur le souhait de Joséphine de passer à Châtillon-sur-Sèvre. D’autre part, en réponse à la question sur le livre de P. Fauchille, Une chouannerie flamande au temps de l’Empire (1813-1814), nos spécialistes ont reconstitué la vie du général Jean-Pierre Henry.

La Bibliographie présente plusieurs ouvrages récemment publiés : Deux cœurs rouges pour une Vendée blanche, par Jack Puaud ; Un officier de Charette méconnu : Charles Davy Desnaurois (1767-1842), par Henri Phelippeau ; Guérin Louis, de Saint-Hilaire-de-Chaléons, par Jean-Pierre Vallée ; et Les secrets de la Révolution française, par Marie-Hélène Baylac.

On notera enfin la mise en valeur, en couverture, des travaux de restauration de la Croix Gravereau, que nous avons inaugurée au printemps dernier.

Revue du Souvenir Vendéen n°279 (été 2017), 72 pages, 10 €

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *