La presse en parle : Le Souvenir Vendéen honore Cathelineau

Le journal Ouest-France annonce aujourd’hui notre rendez-vous à Saint-Florent-le-Vieil pour l’hommage annuel à Jacques Cathelineau. 

Ouest-France, édition de Cholet, jeudi 13 juillet 2017

C’est à l’initiative du Souvenir Vendéen que la commémoration du 224e anniversaire de la mort de Jacques Cathelineau, premier général en chef de l’Armée catholique et royale, sera célébrée à Saint-Florent-le-Vieil, vendredi après-midi. 

Rappelons que dans le cadre des Guerres de Vendée, le 29 juin 1793, Jacques Cathelineau dirige l’attaque de la place de Nantes tenue par les républicains. Mais un coup de feu tiré d’une fenêtre le blesse. Voyant leur chef grièvement frappé, les Vendéens reculent et sont défaits. 

Au soir du 29 juin, alors que retentissent les derniers coups de feu, Cathelineau est transporté sur une civière en direction de Saint-Florent-le-Vieil. Pourtant soignée, sa blessure s’aggrave et il meurt le 14 juillet. Sa dépouille gît en la chapelle Cathelineau, aussi dénommée chapelle Saint-Charles, à Saint-Florent-le-Vieil. 

« Cette commémoration veut rappeler la mémoire et l’exemple de Jacques Cathelineau. Mais aussi le souvenir des hommes de bonne volonté, blancs et bleus, qui s’étaient engagés dans des pourparlers de paix, sur les bords de la Loire, pour parvenir à sceller la fin du conflit », indiquent Jehan de Dreuzy et Patrick Garreau, ancien président et responsable du Souvenir Vendéen. 

Le programme du Souvenir Vendéen pour le vendredi 14 juillet :

  • 14h30, accueil à la chapelle Saint-Charles, où se trouve le tombeau de Jacques Cathelineau.
  • 15h45, dépôt de gerbe sur sa tombe. 
  • 16h00, déplacement en voiture vers l’abbaye pour visiter l’exposition « Grâce aux prisonniers », Bonchamps et David d’Angers, commentée par Anne Rolland-Boullestreau, maître de conférences à l’Université catholique d’Angers. 


Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *