18 juillet : Promenade sur les pas de Stofflet à Maulévrier

Notre administrateur André-Hubert Hérault, éditeur et conteur, propose de suivre les traces de Stofflet dans les rues de Maulévrier. Cette promenade commentée, qui abordera d’autres épisodes de l’histoire locale, se déroulera mardi prochain, 18 juillet 2017, de 15h à 16h30. 

La fontaine de Stofflet au centre de Maulévrier

Féru d’histoire locale, André-Hubert Hérault contera quelques épisodes de l’histoire riche et complexe du général Stofflet, de son arrivée à Maulévrier au début des années 1780 jusqu’au jour de son exécution à Angers le 25 février 1796.

À l’église Saint-Jean-Baptiste, il racontera la catastrophe survenue en 1896 quand une partie de la nef s’écroula. « C’est le dimanche 2 février 1896, pendant la grand’messe, qu’une corniche de la nef est tombée sur les fidèles faisant plusieurs morts. »

« La chapelle Notre-Dame-de-Toutes-aides qui fait partie depuis longtemps du décor de Maulévrier, en haut de la rue Joseph Foyer, est à nouveau fort visitée », assure André-Hubert Hérault qui en dira l’histoire.

Là où se trouve l’établissement bancaire, place du Château, existait au XIXe siècle l’auberge du Cheval blanc tenue par la famille Bergère. « On raconte que de la fenêtre de sa chambre, face au château Colbert, le petit Eugène Bergère rêvait de devenir le châtelain. » Le petit Eugène devint grand, se maria, acheta le château et eut une fille qui prit pour époux Alexandre Marcel, créateur du Parc oriental.

C’est à la demande de l’Office du tourisme de l’Agglomération du Choletais qu’André-Hubert Hérault organise cette promenade historique dans les rues de Maulévrier.

Écrivain et éditeur maulévrais, André-Hubert Hérault est profondément enraciné dans son terroir. Il est aussi amoureux des livres : ils sont sa passion et son métier, ce qui ne l’empêche pas de collectionner les voitures de prestige. Il est aussi connu dans le Choletais comme étant l’organisateur des « Automobiles de l’âge d’or ».

La visite de Maulévrier aura lieu le mardi 18 juillet. Rendez-vous à 15h00 à l’espace Foulques-Nerra, face à la mairie. Durée de la visite : 1h30. Tarif : 3,70 € (adulte) / 2 € (enfant). 

L’obélisque érigé à la mémoire de Stofflet en 1826

La plaque posée par le Souvenir vendéen en 2007 en mémoire du chevalier Colbert de Maulévrier, aide de camp de Stofflet

(Source : Ouest-France, édition de Cholet, vendredi 14 juillet 2017)

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *