Restauration de la première plaque du Souvenir Vendéen

C’est au château de la Pénissère-la-Court, en La Bernardière, que fut inaugurée, sur le porche d’entrée, la première plaque commémorative de l’association du Souvenir Vendéen, le dimanche 30 octobre 1932. Défraîchie par le temps, elle a été restaurée le 24 février dernier, ses lettres entièrement redorées et son cœur vendéen souligné de rouge. 

La plaque restaurée de la Pénissière

Cet acte de naissance du Souvenir Vendéen eut lieu un siècle après le dernier combat de la dernière guerre de Vendée. Le 6 juin 1832, un petit groupe de Vendéens fidèles à la duchesse de Berry, barricadés dans les murs de la Pénissière, avait héroïquement supporté le siège d’une troupe de soldats philippistes trente fois plus nombreuse, qui ne vint à bout de leur résistance qu’au prix de lourdes pertes. Cette affaire de la Pénissière fut qualifiée de Fort Alamo ou de Camerone de la Vendée. Le témoignage d’Athanase Gautret, présent à ce dernier combat, a été retranscrit ici.

Le porche d’entrée de la Pénissière et ses deux plaques du Souvenir Vendéen

Une seconde plaque fut apposée de l’autre côté du porche, le 6 octobre 2007, à l’occasion du 75e anniversaire du Souvenir Vendéen.

La plaque de la Pénissière avant restauration

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Restauration de la première plaque du Souvenir Vendéen

  1. Henri Baguenier Desormeaux dit :

    Belle restauration. Tout un symbole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *