Menace sur les Guerres de Vendée au Musée de Mauléon

Les collections dédiées aux Guerres de Vendée vont-elles disparaître du Musée du BRHAM, à Mauléon ? Cette inquiétante nouvelle vient de nous être communiquée par notre vice-président Pierre Gréau, qui appelle à se mobiliser pour que la salle qui les abrite soit préservée.

Souvenir Vendéen

Portraits d’Henri de La Rochejaquelein et de Louis XVII au Musée de Mauléon

Il serait surprenant de supprimer cette salle si riche en souvenirs des Guerres de Vendée, alors qu’elle attire à elle seule le plus grand nombre de visiteurs dans ce Musée du BRHAM (Bureau de Recherches Historiques et Archéologiques du Mauléonnais). Et pourtant, la commune de Mauléon et l’agglomération du Bocage bressuirais semblent l’envisager, afin d’étendre la bibliothèque.

Certes, la muséographie de la salle pourrait être rafraîchie, « mais ce n’est pas une raison de la sacrifier, proteste Michel Chatry, président du Souvenir Vendéen, compte tenu de la valeur symbolique attachée à Châtillon-sur-Sèvre (ancien nom de Mauléon), siège du Conseil supérieur de l’insurrection vendéenne, et lieu de la victoire éclatante du 5 juillet 1793 sur la colonne de Westermann ».

À nous de faire preuve de vigilance et d’influence pour que ce lieu de mémoire soit conservé à Mauléon !

Souvenir Vendéen

Portrait de Stofflet et assignats

Souvenir Vendéen

Porte-drapeaux de la Grande Armée catholique et royale

Souvenir Vendéen

Faux et piques sous la grande carte de la Vendée Militaire

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Menace sur les Guerres de Vendée au Musée de Mauléon

  1. G jacob dit :

    J’avoue que je ne connaissais pas
    Que peut on faire..??? Que doit on faire…???

    • Nicolas Delahaye dit :

      On peut écrire aux élus (mairie, agglomération) pour leur faire part de notre attachement à ce lieu et à ce qu’il représente pour l’histoire de Mauléon et du pays mauléonnais.

  2. Henri Baguenier Desormeaux dit :

    On peut aussi aller visiter à titre particulier ou surtout en lors d’un voyage associatif et provoquer ainsi un compte-rendu dans la presse pour montrer l’intérêt du public pour cette salle.

  3. Grassin, Jean-Marie dit :

    Monsieur le Maire de Mauléon
    Place de l’Hôtel de Ville
    BP 32 – 79700 MAULEON

    Le 4 janvier 2017

    Objet : Sauvegarde et valorisation de la salle des Guerres de Vendée au musée du BRHAM
    Monsieur le Maire,

    J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur l’intérêt culturel et économique qu’il y aurait à rénover et développer la salle consacrée aux Guerres de Vendée au musée du BRHAM à Mauléon. Ce point d’ancrage historique et identitaire doit rester en adéquation avec l’importance du rôle que Châtillon-sur-Sèvre, capitale de la Vendée militaire, a joué dans l’histoire de la France et de l’Europe à l’époque troublée de la Révolution française.

    Sa vocation pédagogique, d’abord, est de transmettre aux jeunes générations l’héritage moral que leur ont laissé, à Mauléon même, ceux qui ont été les acteurs à la fois héroïques et malheureux du drame national qui s’est joué dans leurs murs, dans notre bocage, dans l’Ouest de la France.

    Mauléon se doit de disposer d’un lieu adéquat pour recevoir les visiteurs, les chercheurs en particulier, qui viennent de France et de l’étranger retrouver les traces d’événements marquants qui ont façonné notre pays. On pourrait même faire du site de la capitale de la Vendée militaire un argument majeur pour le développement du tourisme dans le Mauléonnais, comme ont su fort bien le faire d’autres hauts-lieux des Guerres de Vendée dans les départements voisins. On ne saurait douter que les commerçants ne tirent profit d’une politique proactive pour la valorisation de l’histoire à Mauléon.

    Même si la municipalité de Mauléon n’était pas en mesure actuellement de rénover la muséographie de la salle consacrée aux Guerres de Vendée et d’en faire un argument touristique important, il serait fort regrettable que ce lieu de mémoire disparaisse.

    Malheureusement, je viens de lire, avec inquiétude, sur le site du Souvenir vendéen que, paradoxalement, son existence même était menacée. Je ne saurais imaginer Mauléon sans un lieu convenable pour la présentation et l’étude des Guerres de Vendée à Châtillon-sur-Sèvre.

    Enfant du Mauléonnais moi-même, je me permets donc de vous demander avec insistance de veiller à la préservation et, si possible, à la valorisation de la salle des Guerres de Vendée au musée du BRHAM.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma respectueuse considération.

    Jean-Marie Grassin
    Professeur émérite des universités
    Président du Centre de recherche « Vendée / Bas-Poitou »

Répondre à Nicolas Delahaye Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *