Pierre Rézeau a raconté la vie tragique de Madame de Sapinaud

Linguiste et lexicographe de renom, Pierre Rézeau a répondu à l’invitation du Souvenir Vendéen et de la S.L.A. (1), pour venir à Cholet donner une conférence sur les Mémoires de Madame de Sapinaud, qu’il a publiés en 2014 dans une édition complète et commentée (2).

Souvenir Vendéen

À la table, MM. Pierre Rézeau et Michel Chatry ; debout, M. Jacky Hudon. On aperçoit dans le public, à gauche, M. Maurice Ligot, ancien maire de Cholet de 1965 à 1995.

Une cinquantaine de personnes sont venues cet après-midi écouter cette approche originale de la vie de Madame de Sapinaud, non pas à travers la chronologie comme aurait pu le faire un historien, mais par les mots qui expriment avec authenticité et franchise toute l’humanité de cette femme hors du commun.

Veuve de René de Sapinaud du Bois-Huguet, dont elle avait eu trois enfants, Jeanne Talour de La Cartrie avait presque 60 ans quand éclata l’insurrection vendéenne. Ses « mémoires autographes », qu’elle rédigea à deux reprises, débutent cependant le 15 octobre 1793, jour funeste de la chute de Mortagne, où elle résidait, pour s’achever en 1796. Douée d’une incroyable force de caractère, Madame de Sapinaud livre au fil des pages le récit dramatique de ces années de terreur dans un style simple, vivant, presque oral. On y revit sa séparation de ses enfants, ses mois de clandestinité chez les paysans dont elle est toujours restée proche, les deuils et la menace permanente des Bleus qui dévastent le Bocage. Et pourtant, en dépit de ces malheurs, elle trouva toujours dans sa foi la force de pardonner.

Pierre Rézeau a conclu son exposé par un échange avec le public et par la dédicace de son livre désormais incontournable dans toute bibliothèque vendéenne.

Cette rencontre s’est achevée dans la galerie de liaison de l’Hôtel de Ville de Cholet, où notre exposition mobile avait été déployée, et autour de la table où nous offrions le verre de l’amitié à tous les passionnés d’histoire venus assister à cette conférence exceptionnelle sur les terres de Madame de Sapinaud.


(1) Société des Sciences, Lettres et Arts de Cholet, représentée par Jacky Hudon.
(2) Mémoires de Madame de Sapinaud, édition critique établie et présentée par Pierre Rézeau, avant-propos d’Alain Gérard, Éditions du C.V.R.H., novembre 2014, 292 pages, 24 € – Recension de Patrick Garreau dans la Revue du Souvenir Vendéen n°270 (mai 2015), pp. 63-64.


Quelques photos en souvenir de cette conférence :

Souvenir Vendéen

MM. Michel Chatry, président du Souvenir Vendéen, et Pierre Rézeau

Souvenir Vendéen

Une partie de l’assistance

Souvenir Vendéen

Au centre, M. Maurice Ligot, ancien maire de Cholet

Souvenir Vendéen

Séance de dédicace à la fin de la conférence

Souvenir Vendéen

L’exposition mobile du Souvenir Vendéen

Souvenir Vendéen

Notre exposition était parfaitement mise en valeur dans l’Hôtel de Ville de Cholet, pendant deux jours.

Souvenir Vendéen

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *