Renaissance de la Chapelle des Martyrs de Saint-Laurent-des-Autels

Fermée en 2011 pour des raisons de sécurité, la Chapelle des Martyrs de Saint-Laurent-des-Autels a rouvert ses portes après trois années de restauration. Ce lieu de mémoire marqué par le passage des Colonnes infernales en 1794 a été inauguré le 4 juin dernier à l’issue d’une messe en plein air, faute de place pour accueillir les fidèles, les bénévoles et tous les responsables de ce remarquable projet de sauvegarde de notre patrimoine.

Chapelle des Martyrs

Jehan de Dreuzy retrace l’histoire de la Chapelle des Martyrs

L’histoire de la Chapelle des Martyrs

Également dédiée à l’Immaculée Conception, la Chapelle des Martyrs doit sa construction à une épidémie de fièvre typhoïde qui sévit d’abord en 1876, mais surtout en 1877, causant cette année-là 18 décès en 3 mois. Pour arrêter ce fléau, les habitants de Saint-Laurent-des-Autels firent le vœu d’élever une chapelle à la Vierge. Leurs prières furent exaucées : aucun nouveau cas de fièvre ne se déclara.

Bon nombre de paroissiens étaient d’avis de bâtir la chapelle promise dans les landes de la Durandière, où 230 personnes (dont 71 enfants de 3 à 15 ans, 66 femmes et 93 hommes) avaient été fusillées en mars 1794 par les Colonnes infernales, puis jetées dans les fosses qu’on trouvait à cet endroit. L’emplacement choisi fut la « Grande Fosse », contenant une soixantaine de corps.

L’argent nécessaire pour la construction fut trouvé en quinze jours. Bientôt, 2.000 tuffeaux, 100 m2 de sable et 250 m2 de pierres furent apportés par les fermiers. Construite en style ogival, la chapelle fut bénie le Lundi de la Pentecôte, 2 juin 1879, par Mgr Freppel, évêque d’Angers, en présence de 8.000 personnes.

L’association des Amis de la Chapelle des Martyrs

Une association a été créée le 13 août 1993 dans le but d’entretenir la Chapelle des Martyrs, ainsi que l’ensemble des 45 croix et calvaires qui jalonnent la commune de Saint-Laurent-des-Autels. L’année suivante, pour le Bicentenaire des Guerres de Vendée, elle apposa une plaque d’ardoise sur la façade de la chapelle avec cette inscription : « En ces lieux gisent 230 Laurentais dont 71 enfants massacrés par les colonnes infernales les 16 et 17 mars 1794. Bicentenaire mars 1794 ».

Cette plaque a été replacée sur la façade de la chapelle, après le long chantier de restauration de trois ans, qui a rendu son éclat à ce haut lieu des Guerres de Vendée dans les Mauges. Serge Gravoil, président de l’association des Amis de la Chapelle des Martyrs, a décrit ces travaux qu’il a supervisés. Cette rénovation « est une réussite par la qualité du travail réalisé », a-t-il déclaré, soulignant qu’un tel investissement est moins coûteux pour un siècle, plutôt que de plus petites interventions tous les 25 ans.

Associations et mécènes mobilisés

Ce chantier dont le coût s’est élevée à 246.000 €, a été rendu possible grâce à l’intervention de la Fondation du Patrimoine et à l’appel au mécénat populaire ; grâce également à l’investissement de l’association des Amis de la Chapelle des Martyrs qui a financé « la restauration des paliers, la cloche, la modification des grilles du jardin, la protection des vitraux… » comme l’a rappelé Serge Gravoil. Le Souvenir Vendéen a, quant à lui, pris à sa charge la réfection du vitrail de la rosace à l’effigie du Pape Pie IX.

Jehan de Dreuzy, président d’honneur de notre association, est d’ailleurs intervenu après les allocutions élus locaux le jour de l’inauguration, afin de retracer l’histoire de la Chapelle des Martyrs, livrant les témoignages d’un contemporain des Guerres de Vendée qui croisa le chemin des Colonnes infernales. Rappelons qu’on trouve, sur un mur de la nef, le martyrologe de la paroisse où figurent les noms des 230 Laurentais massacrés et 14 tués au combat ou fusillés, ce qui représente près du quart de la population de Saint-Laurent-des-Autels à l’époque de la Révolution.

Chapelle des Martyrs

La nouvelle plaque dévoilée le samedi 4 juin 2016

Chapelle des Martyrs

Quatre prêtres ont officié lors de la messe en plein air

Chapelle des Martyrs

Vue de la cérémonie depuis l’extérieur de l’enclos : l’autel (à gauche) et les fidèles (au centre et à droite)

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *