La randonnée Charette sous le soleil et dans le vent de l’Histoire

La randonnée organisée hier par les associations Lucus et le Souvenir Vendéen a rassemblé une trentaine de participants bien motivés par cet hommage à Charette. Au son de la veuze, nous avons ainsi parcouru une dizaine de kilomètres de la ferme de la Pellerinière jusqu’au bois de la Chabotterie, sur les traces du dernier Géant de la Vendée.

Randonnee Charette

La randonnée « Sur les derniers pas de Charette », samedi 19 mars 2016

Le Souvenir Vendéen remercie tous ceux qui ont participé à cette marche, qui nous a permis d’approcher l’itinéraire suivi par Charette le mercredi 23 mars 1796, avant sa capture près de la Chabotterie :
– Les Voyages Bourmaud qui ont mis à notre disposition un car pour nous transporter du Logis de la Chabotterie jusqu’aux abords de la Pellerinière, en passant par le Petit-Luc ;
– L’association Lucus qui nous a encadrés pour sécuriser notre parcours, et son président Jean-Bernard Piveteau qui a élaboré l’itinéraire de cette randonnée ;
Patrick Proust, musicien talentueux, dont les airs de veuze nous ont replongés au temps de la Grand’Guerre.
– Merci aussi à notre Président Michel Chatry, pour sa participation à cette marche sportive.

Les participants trouveront ci-joint la carte de notre Randonnée Charette, avec les arrêts que nous avons marqués pour les évocations historiques :
D. Le point de départ de la marche ;
1. La Pellerinière : Où en est Charette en cet hiver 1795-1796 ? Son dernier repas d’homme libre (départ de la marche au coup de canon donné par les artilleurs de Lucus) ;
2. La Planche-Brenon et le Moulin de Gâtebourse : Charette réussit à semer une première colonne de Bleus ;
3. La vallée de la Rue : Charette se heurte à une deuxième colonne près de la Guyonnière ;
4. La remontée sur le plateau des Landes de Bois-Jarry : Évocation du camp républicain et du départ de la colonne infernale de Cordelier, le 28 février 1794, en direction des Lucs (les flammes indiquent les métairies et hameaux incendiés par la marche des Bleus) ;
5. Le Sableau : Suite du récit sur le combat de la Guyonnière et sur le geste héroïque de Pfeiffer. Dans quelle ferme Charette a-t-il oublié ses pistolets : le Sableau, la Petite-Roche ou la Rogerie… ?
6. Le bois de la Marzelle : Évocation du passage des Colonnes infernales à Saint-Sulpice-le-Verdon et du martyre de Marie Mérieau ;
7. La Boulaye : Charette est surpris par une troisième colonne de Bleus ;
8. Le moulin de la Chabotterie (ou de la Chevasse) et le combat de la Bégaudière (21 février 1796) : Cruelle défaite pour Charette qui perd son frère et son cousin.
9. Arrivée à la Croix de Charette : Évocation par Jean-Baptiste Lemaire de l’histoire de ce monument et de la transmission de la mémoire.

Message adressé aux randonneurs : Si vous avez pris des photos de cette marche, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous les envoyer à cette adresse : souvenirvendeen@outlook.fr

Randonnée sur les derniers pas de Charette

Le car mis à notre disposition par les Voyages Bourmaud au départ de la randonnée

Patrick Proust

Patrick Proust et sa veuze

Randonnée sur les derniers pas de Charette

Les membres de l’association Lucus nous accueillent au départ de la randonnée

Randonnée sur les derniers pas de Charette

De fidèles Vendéens à la Pellerinière, en mémoire de Charette

Randonnée sur les derniers pas de Charette

Un coup de canon pour donner le départ de la randonnée

Randonnée sur les derniers pas de Charette

En route vers la Boulogne…

Randonnée sur les derniers pas de Charette

À l’arrivée, la Croix de Charette

DSC_0256

À l’orée du bois de la Chabotterie

Randonnée sur les derniers pas de Charette

Fin de randonnée devant la Croix de Charette

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *