Communiqué de presse de l’association du Souvenir Vendéen

Suite à son Conseil d’Administration du samedi 12 mars 2016, le Souvenir Vendéen, la plus ancienne (création en 1932) et la plus importante association de mémoire de la guerre de Vendée (un millier d’adhérents en France et à l’étranger), porte à la connaissance des médias la motion suivante, adoptée à l’unanimité :

Communique_presse_Souvenir VendeenLe Souvenir Vendéen exprime sa reconnaissance à l’INRAP pour la fécondité des fouilles qui ont permis de mettre en évidence au Mans un événement de notre histoire nationale resté particulièrement douloureux en Vendée.

Il appelle l’État, désormais détenteur des restes humains découverts et analysés, à permettre que les ossements des 154 victimes exhumées reposent en un lieu de mémoire qui concilie les exigences compréhensibles de la recherche scientifique et le respect fondamental dû aux morts, dans la vérité historique et la volonté de réconciliation.

Il se réjouit de la nomination, pour en traiter, de deux experts, archéologue et historien, et se déclare prêt à réfléchir avec eux et les élus au choix du lieu le plus approprié.

Ce contenu a été publié dans Vie de l'Association. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Communiqué de presse de l’association du Souvenir Vendéen

  1. SEGUINOT Guy dit :

    Il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir de la nomination d’experts qui vont « réfléchir  » Combine d’années ?. Alors que la Vendée demande la reconnaissance du génocide par la république., et des excuses nationales. Les populations étrangères sont mieux traitées. Mais c’est bien connu les Français n’intéressent pas nos gouvernants, centralistes jacobins. J’espère que cela se verra dans les urnes en 2017

  2. POUX dit :

    Le résultat dans les urnes ne pourra donner qu’un jacobin…
    A moins qu’un royaliste soit élu avec plus de 50%…

  3. de Brisoult Edouard dit :

    Le « devoir de mémoire » si cher à la république jacobinne ne semble pas s’adresser aux victimes du génocide organisé, planifié et encouragé par la Gueuse. La non reconnaissance d’un massacre d’Etat contre son peuple est et reste une injustice et une injure permanente.
    La républiqe franc-maçonne ne reconnaitra jamais qu’elle a du sang sur les mains et qu’elle s’est édifiée sur un tas de cadavres.
    Ce qui est né du sang, finira dans le sang.

  4. bibiane du Fayet dit :

    d’accord avec Seguinot et Poux
    Comment élire un Royaliste puisque ceux ci sont divisés sur les prétendants, peut il y avoir quelqu’un qui sort de l’ ombre et que Dieu favorise pour le Sacre comme Jeanne d’ Arc l’ a fait ?pourtant les prophéties l’ annoncent …
    Je pense qu’il faudra que les Français prennent conscience des temps qu’ils vivent pour se réveiller avant que la Charia installe son régime de terreur ,cela tien du miracle! les commémorations c’ est très bien ,ça permet de remettre notre histoire à l’ endroit, mais au delà?

  5. Cadoudal dit :

    Si les élections servaient vraiment à quelque chose….il y a bien longtemps qu’elles auraient été interdites ! En fait le suffrage universel c’est comme les machines à sous …on y retire ce qu’en y met….et comme ce sont lés médias dominants qui façonnent les esprits …

  6. Wingel dit :

    Le 18 octobre 1793 plus de 4000 républicains étaient maintenus prisonniers dans l’abbatiale de St Florent le Vie, l ils furent libérés à la demande du général de Bonchamps sur son lit de mort. Geste immortalisé par la célèbre statue der David d’Angers dont le père est un des républicains graciés par Bonchamps.
    Il serait souhaitable que la république en reconnaissance de ce geste, accepte le transfert des restes des 154 combattants de la bataille de Mans vers cette abbatiale de Saint Florent le Vieil ,lieu de recueillement , face à la Loire qui leur a été fatale et terre de ces combattants.

    GW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *